Industriel /

 

Notre patrimoine industriel est un véritable témoin de notre temps, des anciennes usines en briques rouges aux usines modernes en tôles, nos industries témoignent de notre passé, notre présent et notre futurs. Ce sont les endroits où la vie a laissé au final le plus de traces. Explorer ce monde assez inédit ...

 

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

 

 

The old ikea


Cette ancienne ébénisterie géante était tout ce qui remplaçais nos géants du meuble moderne.

 

Surface de vente, showroom de cuisines equipées, ateliers de création et même dépot vente. Cette gigantesque usine de meubles a fermée ses portes au fur et à mesure que les modes de consommation changeaient au profit du pas cher suedois.

 

Si l'entrée n'a pas été aisée, la surprise fût totale en arrivant dans cette cour de brique rouge rappelant les usines belges.

1/5
le grand Laminoire


Ce gigantesque laminoire, un des plus grand de france se situe dans un bassin industriel trés prolifique d'aprés guerre. Sa charpente en bois est  une des rares encore en état.

 

Cette explo restera mémorable pour les volumes de ce bâtiment aux perspectives gigantesques ainsi que pour la rencontre "animal" pendant cette explo avec une chouette effarouchée  qui est allé s'assomer contre une vitre. Plus de peur que de mal elle a été récuperée et se portait bien mieux à mon départ.

1/7
Grande verrerie Duralex

 

Le site industriel de la verrerie Duralex restera comme un évenement marquant du combat syndical contre une fermeture d'usine. Placé en redressement judiciaire puis en liquidation en 2005 les 150 ouvriers ont été licenciés en 2006 avec pertes et fracas. Le site a ensuite été pillé, détruit et vandalisé. Actuellement en cours de destruction il devrait être repris par la mairie dans le cadre d'une refonte du quartier.

 

A noter que nous avons eu chaud sur cette exploration, deux gros molosses surveillent le site et heureuse a été notre chance que le gardien des lieux nous repère avant de lacher ses chiens...

Le géant de rouille


Nous voila devant un bâtiment immense un matin de grand froid, un ami explorateur nous a mis sur la piste de ce gigantesque lavoir. Classé patrimoine historique, il a été construit en 1922 et fermé en 1999 suite à la fermeture des mines. Ce Lavoir à charbon gigantesque, avec des infrastructures d'acheminement qui lui sont propre, il est le symbole d'un passé minier révolus en France. De l'intérieur les gigantesques machines gisent encore, inertes et rouillantes. L'effet est d'ailleurs saisissant, l'impression de vertige tout autant quand vous êtes tout en haut de ce bâtiment en tôle branlante.

 

Au dernières nouvelles, la friche devait être soit valorisée, soit démantelée. En tout cas elle nous a demandé pas mal d'efforts pour y pénétrer, avec à la clef une ambiance trés spéciale...

l'Imprimerie textile


Cette gigantesque friche, trouvée par hasard en passant devant fut fondée dans les année 1850 par plusieurs industriels régionaux. L'entreprise grandie et développe ses actvités aprés la guerre et la reprise économique attenante. Allant jusqu'a 500 salariés dans les années 80 elle a peu à peu péréclitée avec la concurence étrangère bon marché. Reprise en main par une cooperative de salariés elle ne survivra que deux petites années sous cette forme, lâchée par ses prinipaux clients.

 

Cette immense friche est surtout curieuse par ses fours de grande taille, fait de briques et par ses sous bassements qui sont en train de s'éffondrer dans l'indifférence générale...

Usine de l'esclavagiste "Coton Club"

 

Aujourd'hui nous nous mettons en marche vers une usine de transformation de coton trés connue du monde Urbex de la région, beaucoup l'on visité mais pas nous. C'est chose faites ce jour, nous mettons peu de temps en entrer, une porte est grande ouverte et donne sur la rue ( murée depuis).

 

Grande friche industrielle, de belle facture avec sa partie ancienne en brique, "beautiful coton" comme appelée par certains collègues explorateurs a subit de nombreux assauts de squatteurs et autres airsofteurs ! le site de 10 000m2 fermé dans les années 2000 nous livre encore quelques belles photos comme son grand dépots aux larges verrières gagné par la verdure ou ces laboratoires blanc parsemés de divers objets.

Papeterie "Mother F*****"


Première exploration entrepris avec mon deuxième compère "casquette" cette friche industrielle en partie encore occupée était une papeterie à l'ancienne. Construite au centre d'un complexe qui comprenanit également les maisons des ouvriers et en bord de rivière elle comptait plusieurs turbines dont une est encore en marche des années après sa fermeture. Naturellement dévastée ( encore merci l'airsoft) elle offre une grande salle principale aux volumes étonnants et une ambiance éléctrique grâce au bruit de cette fameuse turbine.

 

Nous pensions son accés compliqué de fait de son positionnement à découvert mais le fait est que des accés ont été perçés de partout.

L'acierie Noire

Fermées en 2009, cette ancienne acierie industrielle véritable fleuron local de la métallurgie fut construite et ouvert en 1913. La seconde guerre mondiale apporte un essor à cette entreprise qui devient un centre industriel important de la région, une cité de logements est construite à côté, tout un tissu social se crée sur les bases de cette usine. La modification de la demande et la concurrence étrangère vont petit à petit réduire l'influence de cette fonderie qui dans les années 60 passe de 250 salariés à 29 lors de sa fermeture.

 

En 4 ans comme bien souvent elle a été pillée et détruite par différents départs de feu. Aujourd'hui terrain des airsofteurs et autres photographes amateurs...

Manufacture Philip Morris


Ancienne manufacture des tabac, ces anciens bâtiments sont pratiquements vides, il ne reste que des plateaux vides, aux structures en bois nickel qui n'attendent que de nouveaux projets.

 

Suite à une infos donnée par un ami, nous passons par un volet à peine refermé et commençons par la partie habitation/bureau devastée, un gigantesque dépotoirs. Depuis le site a été nettoyé en vue peut-être d'une projet de réhabilitation.

1/5
Moulin de la vache


Une ballade en VTT peut vous emmener parfois sur des spots par pur hasard, c'est chose faites ce jour où en passant devant un banal bâtiment d'exterieur semblant désafecté je tombe sur un authentique moulin, avec toutes ses machines.

 

Je me fixe un moment pour revenir immortaliser tout cela, chose faîtes depuis !

 

Tout y est nickel, en place limite lustré. Bienvenu au Moulin de la Vache

1/9
La filature Romaine


Aprés plusieurs passages devant cette grande friche industrielle, me voici devant le portail, assez bas facil à sauter même devant une maman et son fils habitués aux passages ! Rien de bien extra à l'interieur, hormis au dernier étage avec son espace de graffs assez importants !

 

Le bâtiment reste un ensemble assez conséquent du passé industriel de cette vallée enclavée. A savoir qu'une partie du complexe a déjà été rasé.

La Champignonnière
du minotier
 

Ancienne Minoterie de 200 ans, possédant son propre moulin car construite sur un canal de déviation d'une puissante rivière, elle fut transformée en champignonnière.

 

Fermée il y a 20 ans, elle est peu à peu transformée en habitation.

1/4
Moulin à la Menthe

 

Ce jour là rendez-vous pour un shooting photo de modèles pour un catalogue de mode, heureux hasard nous passons devant cet ancien moulin, trés abîmé mais par chance il reste encore la roue !

L"usine Clocharde


De part mon métier je connaissais l'existance de cetet ancienne usine, véritable fleuron local dans la fabrication de chaussure elle a fermée ses portes face à la concurence des chaussures a 5€ chinoises.

 

Sauter le portail ne fût pas chose aisée, tomber sur un ferrailleur non plus, mais l'usine réserve encore quelques trouvailles  avec ses chaussures de marques internationales disposées dans un ancien showroom/musée ...

le Dépôt


Appelé ainsi par des connaissances explorateurs du coin, le dépôt est une ancienne acierie dont une partie en complète ruine jouxte la position.

 

Cette parti là réutilisée en dépôt de sable par la commune comporte également une partie attenante, squattée et vandalisée, avec des voitures anciennes ...

1/2
Anciennes carrières G


Les carrières ensevelies sous la végétation ne sont pas accessibles en été, par contre les engins sont eux toujours visibles, peu à peu rendus à la nature...

La Fromagerie Val D'Argis


Ancienne usine de matelas, puis revendue comme dépôt de fromage.

 

A son tour elle fait faillite, depuis le site est abandonné, reste des frigos/hangars vides et quelques emballages de fromages locaux vides ...

Usine de Nappes Maubec


Un amis graffeurs m'a donné comme indication d'aller voir cette petite usine d'impression textile en particulier des nappes de tables, fermée il y a quelques années.

 

Rien de plus simple, l'accés est facil. Peu de choses à voir dedans, trés abîmée, il ne reste rien du matériel présent, seulement des pics de sechages et quelques produits chimiques éparpillés de partout comme pour nous rappeler que ces sites sont des pollueurs en puissance...

L'Antique 1664


Cette antique brasserie, aménagée en flan de montagne, dont une partie est enterée, est une des plus vieilles activités industrielles recensées dans cette vallée.

 

Il ne reste rien des installations originelles, plongées dans la vegetation et le silence ...

1/9
L'acierie Graffitis


Cette ancienne acierie crée au début des années 1900, elle est fermée en 2010 à employé jusqu'a 6000 personnes. La fermeture du site a été une cassure dans le secteur, véritable séisme syndical.

 

Elle est aujourd'hui le théâtre des graffeurs, assez talentueux. Seulement le gardien a mis fin à notre visite.

 

1/7
Thoma's Edison's factory


Petite unité éléctrique, cette petite centrale éléctrique n'est plus utilisée depuis plus de 20 ans.

 

Nouveau repère des pigeons et autres volatiles, elle n'a même pas attiré plus de graffeurs que ça.

 

1/6
La petite usine

 

En passant par hasard devant cette petite usine, nous savions que nous en ferions vite le tour. Malgré tout cette unité de production/entretien de chaudières a un petit pouvoir photographique selon la lumière extérieur.

1/4
La petite filature

 

Cette petite filature, a été remplacée par une plus grande il ya plus de 10 ans, elle a été la proie de squatteurs et autres tagueurs depuis.

 

Le cimetière d'acier

 

Un sacrée aventure qu'a été cette exploration, tentée une première fois en groupe nous n'avons pas réussi à y pénetrer et avons même déclenché une alarme qui nous a motivée un bon sprint.

Mieux préparés nous revenons à deux et grâce à quelques infos glané chez un confrère d'urbex, nous avons trouver une entrée plus discrete.

 

Et cela en valait la peine, ce superbe laminoir, fermé en 91 est encore rattaché à l'acierie géante toujours en activité.

 

Les piliers qui soutenaient les grandes machineries semblent toujours dressés comme des tombes et l'atmosphère est assez spéciale grâce au soleil qui nous offre une lumière assez sympathique.

 

1/10
Hugo Soie

 

Femée suite à un regroupement de deux sites industriels, l'entreprise Hugo soie a ensuite été completement pillée et détruite.

 

Les graffeurs et artistes se sont donné coeur joie de redonner un peu d'âme à cette friche avec le consentement du gardien sur place,un artiste également .

 

Le site sera détruit d'ici quelques mois.

 

1/13
L'usine des fées

 

L'usine des fées, grande usine textile installée au bord d'une puissante rivière utilisait la force motrice pour généré de l'éléctricité. Util quand on a plusieurs dizaines de métiers a tisser à faire tourner.

 

En 1972 une fabrication de matelas tenta de s'installer aprés l'arrête de la filature, sans succés et 3 ans plus tard le site fut fermé et racheter par l'état afin de le revendre en petit morceau. Une partie en logement le reste en dépôt pour agriculteurs.

 

Usine typique du début 1900 avec ses ateliers, sa propre centrale energetique et les logements du directeurs sur place.

 

 

1/9
L'usine de tuile

 

"Pas l'explo du siècle" voila ce que nous nous sommes dit en pénétrant a l'intérieur assez facilement, tout est détruit ou presque et les seuls partie qui restent de cette grande usine de tuile sont utilisé comme dépôt par un agenceur d'intérieur.

 

La partie habitation ? nous n'avons pas eu le temps de l'a voir, deux voisins nous sont tombé dessus, avec malice nous nous sommes sortis du pétrins et avons bien discuté avec eux.

 

 

 

le géant de béton

 

Cette cimenterie, est un peu le pendant du géant de rouille, le grand Lavoir. Gigantesque, on peut la voir depuis plusieurs kilometres.

 

Comme d'habitude, quand je fais une expo seul, le temps est avec moi, pluie, vent, froid et tout ceci donne un cadre assez  sinistre au site qui n'en a pas besoin. Fermée depuis 10 ans environ, la cimenterie ressemble a un gigantesque amas de tuyaux, de tôles assemblés sur des strcutures en béton aussi hautes qu'un petit building. ( Toute la vallée peut y être observée d'ailleurs)

 

Extraordinaire témoin du passé industriel de la région, la cimenterie a encore quelques objets témoin du passé à offrir, tel que ces chariots de transport ou ces cylindre gigantesques. Elle était relié a une carrière de pierre afin d'alimenté la cimenterie. C'est aussi un lieux d'expression artistiques pour certains.

 

Assurément une belle exploration.

 

 

 

1/8
La Cimenterie des billes

 

Construite en 1926 et 1930, cette ancienne cimenterie construite en brique rouge et en béton qui lui donne cet aspect exterieur typique. Tout était organisé autour de cette cimenterie, raccordement au réseau ferré, port artificiel dédié. le crash de 29 a fragilisé la maison mère et la cimenterie a tournée au ralentis jusqu'en 47 date de son rachat par une entreprise de placage bois. Entreprise qui a son tour a déserté le lieux, laissé au tagueurs de mauvais goûts et surtout devenus un terrain d'airsoft gigantesque et trés bien organisé.

 

Laiterie "Pourdreuse Lactée"

 

Ancienne laiterie géante, elle a subit de plein fouet la crise laitière Française, regroupée sur d'autres sites celui ci a été vidé de ses installations, sert de dépôts à meuble par endroits, un garage a également été installé a proximité surune partie du site mais surtout c'est un gigantesque terrain d'airsoft officiel. Tout y est installé et securisé pour la pratique.

L'Usine beneton Color

 

Terrain d'airsoft connus, cette usine qui est traversé par une départementale est depuis bien longtemps un spot de photo arpenté.

 

Ultra tagués et explorée il n'y a plus grand chose à y chercher .

 

L'Usine du Bûcheron

 

Cette usine a fermée ses portes il y a seulement quelques mois, je l'avais reperée depuis, attendant d'en trouver la faille. Ce fût fait ce jour, profitant d'une brêche faites par d'autres avant moi je me glisse par un trou de souris pour pénétrer dans cette usine de Placage Bois.

 

Encore Vierge de saccages, de graffs et de pillage car bien fermée et peu accessible, l'on trouve encore pas mal d'objets et l'ambiance est sympa avec ces lumières favorisées par des larges ouvertures des ouvertures à l'anciennes.

 

Particularité, l'usine a dû compter dans ses rang un chat, qui devais être employé comme chasseu de souris, toutes les portes sont équipées de châtieres afin de faciliter sa ballade.

 

 

Les Forges de Vulcain

 

Gigantesque Acierie, fermée il y a quelques années avec pertes et fracas médiatique elle est devenus depuis un camp retranché de barbelés.

 

Nous le savions le jour où nous y sommes allé. Cela dit parfois la chance nous sourrie, et nous voila donc a l'intérieur grâce à l'aide de deux autres personnes qui ont crée un accés.

 

Gigantesque est bien le mot propre au lieux, tellement il est impossible d'en voir la fin appuyé par cette hauteur, nous ne sommes même pas aller jusqu'en haut.

 

Tout y est laissé tel quel, quelques cables ont été pillés comme d'habitude mais les machines, salles de contrôle et tourelles sont tel quel. Appuyé par une ambiance venteuse contre de la vieille taule et vous obtenez les forges de Vulcain ..

 

 

L'Usine des Deux Tours

 

Cette usine, est un exemple typique des anciennes usines du siècle dernier, sa surface élargie, sa grande "avenue" qui traverse tout le site comme une petite champs elysée, une porte monumentale qui garde l'entrée et deux tours qui se font face.

 

Usine de Peluche, de velours jusqu'en 1954, l'usine est ensuite reprise pour devenir une usine de produits chimiques, la proximité avec les habitations motive le demenagement du site dans un endroit plus isolé. Depuis le site est laissé libre aux vandales avec tous un tas de produits polluants à l'intérieur.

 

 

 

 

Old Bose

 

Cette ancienne acierie à connus plusieurs vies, d'abord donc industrie de métal, les installations plus anciennes sont repérables de suite, elles contrastent avec les plus récentes, en tôle.

 

Car justement l'acierie a fermée ses portes et le site a connus une seconde vie.

 

L'asemblage et la réalisation de corps d'enceintes de son et des caissons de basse.

 

Seulement à l'heure du made in china la délocalisation a été effective. Depuis le site tombe en ruine et fait le bonheur de l'airsoft.

 

 

 

Foot factory

 

L'infos circulait que cette grande usine, ancienne bonneterie qui fabriquait également des bas/chaussettes etc était fermée.

 

Information verifiée devant le portail, on discerne bien l'abandon. Aprés avoir trouvé un accés laissé certainement par un "confrère" indélicat, je me retrouve dans ces impressionante usine à l'ancienne, les ateliers de tissages sont superbes, encore en l'etat avec tout le materiel, les bureaux d'études également et même une infirmerie.

 

Attenante à l'usine, la maison de maître appartenait certainement au proprietaire de l'usine. On retrouve quelques documents à l'intérieur relatant un changement de lieux qui aurait avorté, l'usine a été rattrapé par la crise industrielle Française...

 

Bonne visite !

 

Filature Tetris

 

Parfois le hasard vous mène a de superbes endroits. A prioris cette gigantesque friche pouvait être pour nous une ancienne maison de maître en pierre de taille. Quelle suprise en pénétrant à l'intérieur de découvrir un énorme métier a tisser.

 

Car nous sommes bien à l'intérieur d'une filature, fermé fin des années 2000, incendié plusieurs fois depuis dont un dernier en 2014, le bâtiment a été ravagé par les flammes en grande partie.

 

Mais c'est ce genre de bâtiment qui nous rappel que l'on savait construire des uines avant, des usines en pierre robustes, pas des chateaux de cartes en tôle actuellement.

 

Bonne visite.

Les tanneries Lacroix

 

A la vue aerienne, il ne fait pas de doute que le site est une belle ruine, envahi de végétation. Prévus en fin de parcours nous nous arrêtons le soir aprés une bonne journée. Effectivement le site est en ruine, tout est écroulé depuis bien longtemps mais cette Usine a dû avoir fier allure avec son entrée Style Art déco Année 70.

 

L'usine a fermée il y a plus de 15 ans, anciennë tannerie prolifique. Il reste encore les bac en béton des tanneurs, nul ne sait ce qui peut y croupir au fond.

 

Autre curiosité une énorme croix en béton, déposé ici par qui? Est ce la réplique de celle posée au centre du village et qui aurait été cassée. Assez étonnant de venir la poser ici.

 

Bonne visite.

Usine Gustave

 

A une lointaine époque nos usines était de véritables chefs d'oeuvres architecturales, fait avec des la pierre, du métale travaillé et robuste. Une énorme diférence d'avec nos usines en simple Taule d'aujourd'hui.

 

Nous voici devant l'imposant bâtiment, construit fin 1800, l'ensemble comprenait un pentionnat de jeune fille venant travaillé dans cette usine de tissage aujourd'hui transformé en habitation et cette partie Usine ou trône au centre une grande verrière métallique. Cette dernière a fermé il y a peine 5 ans, dans les derniere années c'était une usine de sous traitance automobile.

 

Nous pénétrons assez facilement sur le site, il y a du passage, les bâtiments sont vide mais superbe, ce genre de bâtiment nous offre toujours de belles lumières.

 

Bonne visite.

Terracota Army

 

Ils attendent tous dans de gigantesques hangars, tous à la ligne, tous ces éviers et lavabos n'attendant qu'une chose, la guerre .

Blague mis à part, visiter une énorme usine de fabrication de ces objets fût assez fascinant et ubuesque.

La première fois que j'ai vu ces photos chez un confrère j'ai cru à des rangées de soucoupes volantes sorties de Roswel.

Bonne visite.

Usine Karl

 

Nous nous faisons un chemin de bon matin vers cette usine de fabrication de vêtements de mode; Ancien sous traitant des plus grandes marques, la mondialisation les a rattrapés et les grandes de ce monde portent maintenant des vêtements chinois.

Quelle exloration ! Bizarrement certains étages ont été bien vadalisés d'autre épargnés, ici seul le temps a fait son oeuvre. L'eau s'est infiltrée dans la frêle structure de béton, la moisissure a pris racine et grignote lentement l'ensemble.

Cela nous donne une ambiance de fin du monde alléchante non?

Bonne visite

Usine Promethée

 

Il y a parfois des spots que l'on connait depuis très longtemps et qu'on a jamais pris le temps de faire. je décide un beau jour ensoleillé d'explorer cette grande usine en partie fermée avec mes deux compères.

Après un accès assez acrobatique, nous voici à l'intérieur et première curiosité nous tombons sur des gigantesque boule rouge. Elle devait je pense servir de mise en valeur du Logo de l'entreprise.

L'usine est immense, nous prendrons beaucoup de temps pour en faire le tour, les rez de chaussé recèle encore des petites perles comme cette infirmerie dans son jus ou ce stockage de mobilier d'antan.

Bonne visite

Usine de Saleme

 

Autour vous dire, une fois arrivé devant cet endroit mon intérêt était a priori assez limité pour l'endroit.

Cette gigantesque industrie à l'ancienne a délaissé ses anciens bâtiment éparpillés pour se regrouper dans de la modernité plus pratique. Certains ont déjà été détruit, ne subsiste que les bureaux d'entrée,  la centrale électrique et les labos.

Mais la lumière émise par le soleil ce jour là a pour moi sublimé cet endroit, les peintures qui s'effritent, les rouages rouillés et quelques clefs sur son histoire ont donné à cette visite une autre allure.

Bonne visite

Les Papeteries Dusse

 

Les stigmates colorés témoignent que l’accès au lieux est assez simple et courant. Terrain de chasse des apprentis graffeurs l'usine est une véritable ruine. Une partie sert de dépôt à l'Hôpital Local.

Cette grande papeterie, coincée dans une gorge dont elle tirait son énergie électrique, a fermé il y a une bonne dizaine d'année maintenant. Le temps n'a laissé aucune chance aux bâtiments qui s’effondrent un par un.

Le jour de notre visite la neige abondante témoigne du passage récurrents des animaux qui vivent dans ce lieux. Renards et autres lapins hantent le site sans jamais se montrer. Nous même ne ferons que passer, a peine un voisin peste contre notre présence que nous partons aussi vite que nous sommes venus. 

Bonne visite

Fonderie d'argent Umbrella

 

Visite de cette ancienne mine datant des années 1700, elle côtoie d'ailleurs des ruines plus anciennes dans ses dédales et couloirs. Une fois passé une côte pentue, me voici dans un premier bâtiment, ancien hangars, qui recèle tout de même les anciens fours et les chaises de l'ancienne église, détruite dans les années 1980. Un second hangar plus grand, avec un poste de contrôle a servis plus longtemps. Le site aujourd'hui a une utilisation assez bizarre, les 3/4 des bâtiments sont vides hormis quelques uns bien fermés et en service, et vous tombez au détour d'un couloir sur une énorme porte blindée reliée à un système d'alarme en service. Ambiance... Le site possède aussi un superbe laboratoire d'analyse dans son jus, tout y est, la peinture crépitante en plus. Étrange endroit qui je pense a encore quelques secrets a fournir, en témoigne ces murs effondrés qui laisse apparaître des galeries plus anciennes aux murs multicolores. Bonne visite.

© 2014 by R.Silvestre

Memoires de Photographies
 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now